Le Cercle Littéraire des Amateurs d'épluchures de patates

Auteur : Mary Ann SHAFFER & Annie BARROWS

Editeur : 10/18 (Janvier 2011)

Format : Poche | 410 pages

Prix : 8,8 €

 

"Tandis que Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. La lettre d'un inconnu, natif de Guernesey, va le lui fournir. Elle pénètre alors un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange, inventé pour tromper l?occupant allemand. Et puis vient le jour où elle se rend à Guernesey...Grâce aux 5 comédiens donnant vie aux personnages de ce roman épistolaire, impossible de résister au charme de ce cercle bien particulier !"

 

Un roman ... Pas vraiment ... Plutôt un récit épistolaire !

Vous avez surement déjà entendu parler de ce fameux "cercle des patates". Un bon bout de temps que ce livre me faisait de l'oeil mais je n'avais jamais pris mon courage à deux mains pour me lancer à corps perdu dans cette lecture.

Et maintenant que j'ai refermé et reposé le livre sur son étagère, je ne regrette pas d'avoir plongé dans ce livre sous les conseils de certains d'entre vous.

Tout d'abord, j'ai découvert le style épistolaire. Je n'avais, honte à moi, jamais lu de livre de ce genre. Ce fût une bonne découverte.

Le côté incisif et court de chaque lettre rend la lecture très rapide et aisée. On ne voit pas les pages se tourner et la fin du livre arriver.

Les personnages sont attachants. En fait non, ils le deviennent !

Au tout début, l'ensemble des personnages, Juliet comprise (Juliet qui reste quand même l'héroïne du roman), sont de simples inconnus pour nous mais au fur et à mesure du déroulement de la correspondance, on apprend à découvrir ces hommes et ces femmes qui ont vécus, chacun à leur manière, l'Occupation puis la Libération.

En réalité, c'est tout Guernesey que l'on découvre au détour de ces lettres magiques, pleines de détails et de couleurs, de rêves et de tristesses !

La plume des deux auteurs, Mmes. Shaffer et Barrows, est assez similaire de telle manière que l'on a l'impression de lire un texte écrit par une seule et même personne. 

Cette plume en question est très fluide et agréable, pleines de détails tout en étant pas du côté excessif de la force. Pas de longues descriptions à vous faire décrocher du récit ...

En même temps, le style de la correspondance n'aide pas à faire de belles et grandes descriptions ^^ !

La fin quand à elle est très ... touchante ! Certes, ça sonne un peu Happy End mais bon, ça reste très agréable à lire !

Un livre qui m'a un peu émeut de par le contexte historique qui reste assez détaillé pour une fiction et par les évènements majeurs que subissent cette petite communauté !

Que dire, pour cloturer, hormis que j'ai adoré cette lecture alors que, à la base, et vous le savez, je suis pas forcément "Lectures contemporaines" ... Mais d'un coup, j'ai bien envie de m'y remettre ... D'ailleurs, un certain Léo m'a parlé du dernier Delphine de Vigan ... Il vaut vraiment le coup ?

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Lyra Sullyvan (mercredi, 13 juin 2012 10:36)

    J'avais peur du genre épistolaire aussi, et au final, ben depuis ça ne m'arrête plus, parce que ça passe très bien. Pareil dans Dracula, sous forme de journal et de lettres.

    Contente que tu aies aimé ! :D

  • #2

    Léo Elfique (mercredi, 13 juin 2012 10:37)

    "La plume des deux auteurs, Mmes. Shaffer et Barrows, est assez similaire de telle manière que l'on a l'impression de lire un texte écrit par une seule et même personne."
    Justement... C'est ce qui m'a ptétre le plus gêné ! On ne change absolument pas de style d'écriture alors qu'on passe d'un émetteur à l'autre...
    Mais sinon, comme tu le sais, j'ai bien aimé ! :)

  • #3

    Anonymous (mercredi, 13 juin 2012 10:38)

    Et oui ! Le Vigan vaut vraiment le coup !

  • #4

    Arnaud Cremer (mercredi, 13 juin 2012 10:39)

    Lyra : Bah en même temps tu m'avais assuré que j'allais aimer ... ^^ !
    Je ne savais pas que Dracula était aussi dans la veine épistolaire ! Affaire à suivre !
    Léo : C'est vrai que le côté très homogène niveau des plumes des 2 auteurs peut déranger étant donné que le nombre d'émetteurs est assez important ... Ce qui peut créer la petite gêne dont on parlait effectivement ensemble (aurais-je mis le doigt sur ce petit bémol que tu n'arrivais pas à expliquer ^^ ?)
    Anonymous : Merci du conseil ... Au fait, Léo va bien XD ?

  • #5

    Val84 (mercredi, 13 juin 2012 10:40)

    Je l'ai dans ma PAL. Il a l'air vraiment bien!