M.O.T.U.S.

Auteur : Angela GAZZARA

Editeur : Editions Kirographaires (Janvier 2013)

Format : Broché | 346 pages

Prix : 20,45 €

 

" Qu’advient-il des enfants qui disparaissent dans le monde ? Ceux dont on ne retrouve jamais la trace ? Quel rapport y a-t-il entre ces disparitions et les morts suspectes de membres de familles royales, de stars du cinéma, du sport ou du monde politique ? Ce que vous allez découvrir en lisant ce roman dépasse toutes les hypothèses avancées jusqu’ici. Lisa Lorenzi, l’héroïne de ce roman, est l’épouse d’un riche diamantaire. Malgré le luxe et le strass qui l’entourent, elle finira par découvrir les dessous machiavéliques de l’opération M.O.T.U.S. dirigée par les “Cinq doigts de la main”. "

Oui, je sais, j'avais promis d'être super régulier cette année ... C'est déjà loupé.

Mais je suis encore là, prêt à vous parler de mes dernières lectures. Et ma chronique d'aujourd'hui me tient particulièrement à coeur car c'est le livre d'une amie que je vais vous présenter. Bien évidemment, je ne prétendrai pas être complètement impartial mais je fais de mon mieux ;) !

 

M.O.T.U.S., c'est un thriller d'un genre bien particulier. Un thriller basé à 100% sur une "théorie du complot". J'aime pas trop cette expression mais je pense que c'est celle qui correspond le mieux à MOTUS (je fais abstraction des points ... J'écrirai un peu plus vite :P).

MOTUS, c'est une héroïne, Lisa Lorenzi, ancienne mannequin et actuelle épouse de David Blum, fils d'un richissime diamantaire.

C'est suite à la disparition de deux fillettes à Paris que tout démarre. En effet, Lisa va être témoin de l'enlèvement des deux jeunes filles. S'en suivra tout un tas de découvertes toutes plus innattendues les unes que les autres, entre enlèvements d'enfants, disparitions de célébrités qui trouvent un sens peu commun, ou encore la face cachée de certains proches révélées au grand jour.

 

Comme promis, j'essaie d'être le plus objectif possible. 

Et commençons par l'intrigue en elle-même et le chemin qu'elle suit tout au long du livre. Comme dans tout bon roman, le début met en place un décor. Néanmoins, ce qui m'a marqué, c'est que ledit décor est planté de manière assez atypique.

Plutôt que de se concentrer immédiatement sur le coeur de l'énigme (ou du problème, pour les puristes), l'histoire démarre, une fois le prologue lu, sur la fête d'anniversaire de notre héroïne. Bien évidemment, derrière cet évènement qui parait anodin se cache déjà quelques informations nous éclairant progressivement sur les mystères qui entourent Lisa.

Personnellement, je trouve cette mise en place très bien pensée même si, connaissant quand même pas mal de lecteurs, j'ai peur de voir ce point fort retourné en point faible aux yeux de certains. En effet, le côté un peu "inédit" de cette ouverture risque d'en déranger certain. D'un autre côté, je pense que si vous lisez le roman sans y penser, vous en arriverez à trouver comme moi que ce début d'histoire est très bien menée.

Vient ensuite l'action en elle-même, qui est divisée en deux. D'un côté, le point de vue de Lisa (que j'appellerai le point de vue "gentil") et de l'autre côté, le point de vue de l'opération MOTUS (que j'appellerai le point de vue "méchant"). En effet, d'un chapitre à l'autre, on trouvera des alternance entre Lisa et MOTUS qui nous ferons découvrir, d'un côté, les avancées de Lisa dans son enquête et de l'autre côté, ce qu'il se passe avec les enfants disparus. 

Je trouve, encore une fois, l'idée très bonne. Je pense que le point de vue MOTUS aurait pu être encore légèrement accentué ce qui aurait donné un certain équilibre des points de vue mais ce n'est pas vraiment un problème dérangeant selon moi. Juste un choix d'écriture.

Je termine avec la toute fin du récit. Je ne donne pas trop de détails maintenant mais les personnes ayant lu le roman comprendront surement à quoi je fais allusion ... En dehors de l'évènement principal qui marque la fin du roman (soit dit en passant, j'aime bien cette fin :P) , je parlerai plutôt de l'information de dernière minute qui est donnée concernant Lisa ... Je trouve que cette surprise est attendue et pourtant pas assez sous-entendue dans le roman. J'ai été un peu gêné mais j'ai énormément de mal à expliquer concrètement pourquoi ...

 

Parlons du style. Sans surprise, j'ai aimé le style d'écriture utilisé dans MOTUS. Un style tout autant réfléchi que spontané. On sent malgré tout un certain inconfort dans l'écriture de certains dialogues, certains chapitres très spontanés et "naturels", d'autres plus réfléchis et travaillés. Dans un certain sens, cela donne des "irrégularités" dans le roman mais qui, à mon sens, sont avantageuses car les textes qui semblent très spontanés sont essentiellement rattachés à Lisa et les textes plus calculés et réfléchis sont attribués à MOTUS. Donc ça colle relativement bien à l'histoire. D'où le fait que je me demande si ces irrégularités n'étaient pas calculées.

 

Somme toute, je clôture en disant que j'ai vraiment bien aimé MOTUS. On sent le côté un peu "jeune auteure" d'Angela dans ce premier roman mais il y a déjà énormément de points forts et de qualités à exploiter face à finalement relativement peu de défauts à corriger impérativement.

Foncez, chers lecteurs, et découvrer la réalité qui se cache derrière notre monde dans M.O.T.U.S. !

 

Si vous voulez l'acheter, ça se passe par là (ou chez Angela, si je dis pas de bétises) : http://www.edkiro.fr/motus-le-roman.html

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0