Martyrs

Auteur : Oliver PERU

Editeur : J'ai lu (Mars 2013)

Format : Poche | 672 pages

Prix : 16,00 €

 

" Irmine et Helbrand, deux frères assassins descen-dant d un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu ils se croient à l abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tan-dis que la guerre menace d embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer..."

Je suis de retour ! Que vous le croyiez ou non, je devrais, ce coup-ci, rester actif pendant un certain temps. Faut dire que ces derniers mois ont été assez chargés et éprouvants ! Entre le travail, la vie de couple, les petits soucis de la vie quotidienne et puis les concerts en préparation pour l'année prochaine ... Cela fait beaucoup de boulot !

Mais me revoila et je redémarre mes chroniques avec un petit chouchou : Martyrs d'Oliver Peru. Je vais être franc, avant même de démarrer ma lecture, je savais que j'allais l'adorer. Après avoir organisé la venue d'Oliver avec son comparse Patrick McSpare à Bruxelles il y a maintenant 2 ans, c'est toujours avec un plaisir non dissimulé que je découvre les nouvelles inventions de ces 2 messieurs. Après les Hauts Conteurs, puis Druide, Olivier avait réussi à me convaincre à 100 % de ses talents. Aucun doute n'était permis, donc, pour Martyrs.

Et je confirme, j'ai adoré. 

Après avoir pris le livre une première fois en main, il semblait évident que Martyr est dans la même veine que Druide et non des Conteurs. 

Passé les quelques 50 premières pages qui permettent de planter un premier décors, présenter la majeure partie des personnages et la graine de "l'énigme", Martyrs vous emmène dans une spirale infernale de mystères, trahisons, non-dits et autres batailles.

Oliver exprime, ici encore, son plus grand talent, à savoir son imagination sans bornes et sans limites. Chaque page, chaque ligne recèle de magie, celle des mots et des histoires. 

Rien à faire, nous avons bien affaire aux invention d'un Conteur pure souche.

Je dois l'avouer, malgré un scénario développé et plutôt pas mal tordu, la fin du livre ne m'a que très peu surprise. Après en avoir discuté de vive voix avec Oliver, il semblerait que je sois l'un des très rares à avoir vu venir la "chute". Peut-être suis-je trop perspicace ou particulièrement habitué aux manipulations en tout genre ^^ ? Mais des revirements de situations, il y en a en voulez-vous, en voila !

Venons en au style d'écriture. Encore une fois, la magie des mots opère. Martyrs est un livre équilibré qui ne présente ni trop, ni trop peu de descriptions. A croire que chaque ligne est calculée pour forcer (peut-être devrais-je dire amener ?) le lecteur à se jeter sur la page suivante.

Certains livres ont cette puissance invincible, celle de générer chez le lecteur le besoin d'en apprendre toujours plus, d'aller toujours plus loin, la puissance de faire ressentir le frisson de peur ou l'extase du bonheur, la douleur d'une tromperie ou encore le plaisir d'une retrouvaille. Tout cela se retrouve ici, dans un condensé de moins de 1000 pages. Moins de 1000 pages pour vous permettre de vivre une autre vie ... Ou plutôt pour vivre 1000 vies à travers les lignes.

 

Tout cela mis dans le même roman, cela donne Martyrs, un livre de Fantasy où la magie n'est pas tout, où le combat ne se résume pas uniquement à l'épée mais à bien d'autres moyens plus ou moins respectables. Un livre qui vous fera frissonner, pleurer, rire, craindre ou encore aimer. Un livre qui doit être dégusté avec le temps et la sagesse. Un livre que vous relirez sûrement ... Avant la sortie du tome 2 !

Écrire commentaire

Commentaires : 0